Search sur internet

Le monde du search sur internet connaît une nouvelle opération de concentration. Microsoft reprend les activités de search de Yahoo! Vous pouvez lire un article sur ce sujet, ici.

Les outils de recherche dans le domaine des vacances, du tourisme individuel, des offres de loisirs :
o première étape des vacances
o 23 sites sont consultés par les utilisateurs en moyenne lors de la préparation des vacances
o 5 à 6 sites sont consultés lors de la réservation en ligne
o aux US, 38% de l’audience des sites de voyages viennent des moteurs de recherche (28% uniquement de Google)

Quels outils « online » aujourd’hui ?
o Les offreurs : ceux qui fabriquent l’offre pour le marché et la commercialisent en direct sous leur marque sur le web
o Les plates-formes de commercialisation, les méta-moteurs : ils regroupent des offreurs pour créer des catalogues d’offres
o Les revendeurs : les agences de voyages en ligne et les tour operators qui ont (souvent) recours aux outils précédents
o Les institutionnels du tourisme (OT, CDT, CRT, …) : les objets touristiques d’un territoire sont identifiés et gérés dans des bases de données
o Les plateformes d’affiliation : elles permettent aux vendeurs de se rendre visibles en accédant à ceux qui disposent d’audience à valoriser
o Les moteurs de recherche : ils recensent tous les documents du web de l’ensemble des acteurs ci-dessus et les exposent en réponse à une question (full text, bien souvent)

Quelles attentes de l’internaute?
o avoir envie : au rythme des vacances scolaires ou en fonction d’une occasion, du « bouche à oreille » aux opportunités qui se présentent, de nombreux critères sont passés au crible (patrimoine, activités, sports, accessibilité, temps de trajet, météo, etc)
o sélection de la destination : première motivation (70% des gens savent où ils veulent aller), elle se complète par les thématiques (ex : la thalasso, par exemple) ou l’agenda (ex : tel ou tel festival, notamment)
o sélection des offres : une fois la destination identifiée, ce qui va déterminer le choix des offres est complexe (activités / calme, situation, prix, avis des autres, etc)
o comparaison des offres : elle ne se fait pas uniquement sur le prix mais aussi sur le contenu des offres qui peut varier d’un marchand à un autre. In fine, c’est tout de même le prix qui importe le plus et qui permet une conclusion définitive.
o réservation : concrétisation des choix, cette étape est facilitée par le nombre important de solutions :
• généralistes, fortes de leur marque et de leur audience
• spécialistes, fortes de leur position de niche et de leur catalogue pointu et riche
Cette étape doit être simple, rapide, sécurisée et doit générer les confirmations d’usage.
o pendant le séjour : grâce aux smartphones et aux accès internet, qu’il s’agisse de rechercher un restaurant, une activité, un loisir, ou qu’il s’agisse de donner son avis, le web mobile adresse ces besoins partout, tout le temps, pour tout le monde.
o retour des vacances : vient le moment de partager ses photos et de donner son avis sur les offres consommées pendant le séjour, sur des sites spécialisés ou grâce aux réseaux sociaux qui participent évidemment à ce phénomène et les amplifient.

Le search actuel répond-t-il aux attentes du marché?
– la réservation et la comparaison des offres mettent en scène des acteurs relativement structurés et organisés. Le search fournit une information conforme à ce que l’internaute cherche, avec une réelle prédominance pour les offres concurrentielles, faiblement différenciantes.
– pendant le séjour, le search rend encore assez peu de services. Des initiatives permettent d’effectuer des recherches sur fond d' »hyper-local », de « géolocalisation », de contenu C2C. Tout ceci est possible à partir d »applications smartphone.
– au retour, les solutions ne manquent pas pour s’exprimer. Le search n’amène finalement pas beaucoup de solutions car les internautes sont globalement enclins à utiliser les systèmes dans lesquels ils sont déjà inscrits: Facebook, etc.
Restent donc les premières étapes des vacances : avoir envie, la sélection d’une destination et le choix des offres.
Pour ces étapes, le search actuel fournit des éléments mais disparates, déconnectés les uns des autres, faisant peu de sens lorsque pris isolément.
Même pour un pro du tourisme comme moi, alors que je connais bien la France et ses régions, la préparation de mon dernier week-end m’a pris près de 3 heures. En tant qu’internaute moyen, je veux moi aussi aller le plus vite possible, être séduit par du contenu iconographique, être en mesure de stocker l’information pour la retrouver plus tard afin de la partager, demander l’avis de mes proches (et moins proches), être surpris et intéressé par l’info que je parcours mais ne lis pas…

Beaucoup de travail reste à accomplir pour apporter des solutions qui nous simplifient la vie. J’ai travaillé à la définition et au lancement d' »Hexago » chez voyages-sncf.com (Hexago sur voyages-sncf.com). Magnifique mécanique! Superbe techno! Avec le temps, l’outil s’améliorera. L’enjeu est à la conquête du contenu!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s