Contenus et usages

– mister moi : « Le salut, c’est le contenu! »
– docteur moi : « Ah bon? »
– mister moi : « Les vidéos et les photos : laisse tomber le texte! »
– docteur moi : « T’es sûr?… »
– mister moi : « oui, oui! »
– mister moi : « Le rédactionnel et l’éditorial, y’a que ça de vrai! »
– docteur moi : « Mais tu disais le contraire, il y a trois mots… »
– mister moi : « mais non, t’as mal compris »

On pourrait faire durer cette anecdote pendant des pages et des pages… Outre le fait que ça ferait c… tout le monde, cela ne ferait pas bouger les lignes pour autant.

Le contenu est une vraie préoccupation. A juste titre! C’est par lui que la différenciation est valorisée, expliquée, mise en avant. Autant se concentrer sur la production du contenu qui contribue directement à mon positionnement, à ma différence sur le marché. Produire du contenu en dehors de cette cible ne fait que du bruit! Le contenu pointu, stratégique, directement lié à ma stratégie va m’installer, va me rendre visible, va me rendre crédible au fur et à mesure.
La problématique est du coup très liée au « time-to-market », d’une part, et à la finesse-qualité-richesse du contenu, d’autre part. Comment parvenir à disposer d’un contenu « propre-spécifique », vite, en quantité ? Plus d’un acteur sur le marché courent après une solution, une réponse à cette question. Cela dit, cette quête du Graal n’est peut-être pas totalament inatteignable…
Évidemment la technologie aide😉. Récupérer du contenu existant, pertinent, intéressant, directement lié à mon métier (ma raison d’être). L’enrichir avec ma patte, ma façon d’appréhender les choses, le marché. Le mettre en ligne. C’est possible aujourd’hui. L’organisation de l’entreprise doit accompagner le mouvement pour que les outils délivrent la valeur attendue… mais c’est possible!

????!!!!????!!!!

Une question essentielle, du coup : POUR QUOI FAIRE ? C’est évidemment sur cette question qu’il faut se concentrer avant tout.

Les autres questions du début de ce billet restent vraies. Le contenu iconographique vaut mieux qu’un long discours. Les usages, les modes de consommation de l’information, les accès à celle-ci sont aussi en pleine évolution. Aller vite, avoir tout de suite l’info qu’on cherche. Avoir l’info qui satisfait sans forcément creuser. Ne pas perdre son temps à aller chercher sur des sites méconnus même s’ils sont plus pointus… Pas le temps, pas envie.
On est nombreux à être atteints par ce comportement… Enfin, je vais parler pour moi! Tout y contribue : la mobilité, la vitesse de connexion au web, notamment. C’est insupportable de perdre du temps. Je veux trouver ce que je cherche dans un seul et même endroit sans devoir surfer sur 12.453 sites différents. Après tout, ils ont qu’à se débrouiller pour me présenter ce que je veux de manière concentrée, homogène pour que cela soit compréhensible. A moi de picorer ce que je souhaite dans tout ça! Mais donnez moi envie!
Ce sont ces demandes qu’il faut maintenant adresser. Il ne suffit pas de disposer du contenu (en quantité et en qualité), il faut aussi le rendre intéressant, digeste, facile d’accès. L’enjeu est de taille. Rassurer en qualifiant un peu plus le contenu en question (grâce aux réseaux sociaux!). Convaincre en donnant des niveaux d’accès : infos de base, infos pour experts, etc. Et, puis, surtout, amuser, donner du plaisir, surprendre, … Il ne s’agit pas de faire saltimbanque. Dans le contexte tourisme-vacances, le sérieux rassure mais il ennuie aussi! Il faut être irréprochable dans le contenu et le fonctionnement du site. Mais il faut aussi faire plaisir et mettre un sourire sur le visage des clients.

Les sujets à adresser : la stratégie et son exécution opérationnelle • le plan marketing et les messages (contenus, ligne éditoriale) • l’agégration et la consolidation de contenus • le brief pour les pages, le site et les processus (navigation, icono, texte) • l’intégration du web social

De nombreux sujets doivent être regardés avec une grande attention : l’agrégation de contenu et la gestion de la propriété du contenu, la consolidation du contenu et l’organisation de son enrichissement et de sa qualification, l’ambition et la perception qu’en a le marché…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s