Shrek 4 n’en finit plus…

Bon, bein, voilà! C’est le numéro 4! Alors vous admettrez que la créativité s’essouffle un peu…
On rit peu. On sourit un peu. L’histoire est mielleuse. La crise de la quarantaine façon « ogre ». Pas très anti-conformiste notre copain verdâtre! Il est ultra conventionnel : des amis qui l’aiment, des enfants qui l’aiment, une femme qui l’aime, tout ça, tout ça, …
Alors évidemment, le fait de réaliser la chance gigantesque qu’il a lui montre à quel point « changer de vie » n’est pas une fin en soi.
Et toc, quand ça fout le camp, il veut tout remettre comme avant. So classique…

Pour être honnête, quelques scènes sont tout de même assez drôles: notre ami félin qui s’est laissé aller à la chaire, donkey qui veut s’enfuir à toutes jambes, etc.

Beau travail d’images numériques. Je ne l’ai pas vu en 3D mais je doute que cela modifie mon évaluation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s