Humeur • Tremblay en France

Hé oui… En France…. au cas où on aurait un doute!!
Tant qu’on ne vit pas dans ces zones, il est très difficile d’avoir un point de vue pointu et précis. Je tenterai donc de n’émettre qu’une opinion.

En France, donc. A Tremblay, pour resituer. Liberté et Démocratie sont clairement en danger!
Comment en est on arrivé là? Mais comment a-t-on pu laisser faire à ce point? Pourquoi ne pas avoir agi avant? D’autres priorités? D’autres actions à mener sur des terrains plus visibles et positifs? Des enjeux plus forts sur des sujets qui concernaient des leaders d’opinion ou des "classes" plus loquaces? A ce train, ces 40 dernières années sont juste un fiasco pour ces zones de concentration humaine.

Qu’attend-t-on pour agir? Que faut-il encore attendre pour intervenir? Est-ce possible de le faire sans tout faire exploser? Le Droit et l’Ordre sont-ils absents de ces univers pour longtemps? J’entends "droit" et "ordre" républicains et démocratiques. Faut-il faire preuve de patience, de tact et de doigté? Y compris avec ceux qui ont franchi la ligne jaune?

Toutes ces questions, dans son salon, devant sa télé, sont assez faciles à traiter finalement. Tant que ça reste là-bas et que ça ne se passe pas en bas de chez soi… Non, parce que, tout de même, ce serait assez étonnant de devoir sortir de chez soi, en plein Paris, avec des gilets pare-balles. De devoir prendre le bus en priant que le conducteur ne se fasse pas passer à tabac. De devoir filer de gros billets à des petits dealers pour qu’ils évitent à la voiture ou au scooter de se faire vandaliser…

Mais enfin, Tremblay en France, on y va en RER. C’est à 30km de Paris. Waow! Alors, pardon, mais il est tout de même temps de faire quelque chose. D’abord en rétablissant l’ordre au plus vite. Puis en rétablissant le dialogue avec la population bâillonnée par le fait d’une minorité. En faisant preuve d’une rigueur et d’une discipline exemplaires. Ensuite, bien sûr, tous les sujets de société devront être adressés : chômage, qualité de vie, etc.

Enfin, une chose est sûre, ce n’est pas en mettant une voiture de police derrière chaque bus qu’on va s’en sortir. Ce n’est pas non plus en faisant des incantations oratoires sous les ors de la République qu’on va faire avancer les choses. C’est sur le terrain que ça se passe. En donnant de vrais moyens à ceux qui sont sensés remplir une mission.

Bon courage à tous qui le vivent de près, voire au quotidien. Céder aux discours sécuritaires et de haine est chose facile compte tenu du contexte. Ne pas baisser les bras! Voilà ce qu’il faut faire… à condition que la République ne détourne pas le regard pour éviter de se confronter à la réalité. Nos Hommes politiques sont bigrement attendus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s